Cyop & Kaf sont deux des artistes, membres actifs de Monitor, et qui depuis 2004 mettent à la vue de tous leurs dessins. Formes colorées, personnages fantasmagoriques, mais aussi critiques de société (de l’Église entre autres)…
Il est étonnant de savoir qu’à Naples leurs peintures sont tolérées par la police (tout comme l’affichage est nettement plus «libre» que dans nos villes «propres» et françaises) et les intimidations viennent plutôt des «vigiles» des différents clans de la Camorra.



Les deux Napolitains viennent de sortir un bouquin reprenant de nombreuses photos de leurs boulots et quelques dessins sur papier, aux éditions Studio Cromie. Les images ci-dessus en sont des extraits.



De la rue au papier, il n’y a qu’un pas…
Le journal Monitor existe depuis 2007. C’est un mensuel d’enquêtes sociales, tout à fait indépendant, qui tire à 1000 exemplaires.
L’objet est simple (papier, format et compositions assez ordinaires, en bichromie) mais tout à fait soigné, donnant une grande et étonnante place à l’illustration. L’image est omniprésente dans ses pages, à toutes les échelles – de toutes petites vignettes aux posters en double-page centrale. Des variations de taille très agréables et qui soulignent la variété d’expression des différents dessinateurs.
Parmi ceux-ci, Peppe Cerillo, Miguel Angel Valdivia, Escif, Diego Miedo ont des travaux aussi variés qu’intéressants. (Quant au gros gâteau c’est un dessin du bolonais Blu.)



Un grand merci à Damien Almar et ZeroS pour cette enthousiasmante découverte, le prêt du livre de Cyop & Kaf et d’exemplaires de Monitor, ainsi que pour les informations m’ayant permis d’écrire ce petit article. Nous sommes en train de réfléchir à un échange entre Monitor et Article11… À suivre peut-être dans le n°3.