L’été est officiellement lancé les ami·e·s, ça sent le brulé tellement les imaginaires sont chauffés à blanc à l’idée sirupeuse des excursions qui arrivent, à moins que ce soient juste les effluves de ces journées dont le cœur se liquéfie et les couleurs se craquellent au soleil de midi. Bientôt tous les animaux auront fini d’être relâchés de toutes les écoles et promèneront crânement leurs beaux corps gainés, à proximité des plages ou sur les pelouses des parcs de préférence. Tous les gens sérieux se pavanent en ville avec des chemises aux motifs dingo, en poum-poum-shorts, en robes légères ou débardeurs saillants. Les rues grises débordent de ce qui était trop longtemps resté en manches longues et chaussures fermées. J’espère que tu n’as pas perdu tes lunettes de soleil glamour ni ton joli chapeau de paille pour passer incognito dans cette fournaise et que tu seras à Malmousque ce soir à 19h pour rafraîchir ta peau moite. Plutôt que de faire semblant de faire des choses importantes, as-tu bien pensé à mettre de côté tes morceaux fétiches du moment, en laissant de côté tout ce qui serait un brin mélanco ou trop sophistiqué : la recette d’une playlist d’été, quelque chose à pas oublier pour le prochain road trip. Ma petite contribution à cette noble affaire :
Zammix 1806 – Été tranquilou bilou