L’Ambassade du Turfu à la Belle-de-Mai : quinzaine d’ouverture!



Pendant que Geoffroy et Coline prennent la route de Nantes à Nancy pour l’exposition « Rosa, Modesta et Liberta vivent dans l’ombre d’un buisson », pendant que Nicolas et sa petite famille profitent de la chaleur de l’immeuble Ékoumène, à Marseille on fête l’ouverture de l’Ambassade du Turfu!

Depuis plusieurs mois je partage un lieu de vie et de travail avec le Collectif ETC, Alexandre Malfait de l’Atelier Bivouac, Diane Bousquet de l’atelier Approche, les cinéastes Karolina Blaszyk + Hadrien Basch.

Nous sommes installés, par choix, dans le quartier de la Belle-de-Mai, au 3 rue Raymondino (à cinq mètres de la place Cadenat). Les travaux d’aménagement du lieu sont bien avancés, nous avons choisi comme drôle de nom « L’Ambassade du Turfu » et depuis hier nous avons démarré une quinzaine d’ouverture tissée autour de l’accueil de deux premières résidences: avec les collectifs Super Terrain (graphistes) et l’Atelier Bivouac (paysagistes). Ils vont respectivement travailler avec les assos Mot à Mot (formation linguistique) et Les Jardins de Gibraltar (jardin partagé).



Nous avons imaginé notre local comme une plateforme de travail avec et pour le quartier (en plus d’être un lieu où nous avons nos bureaux et où certains d’entre nous habitent). Concrètement, nous travaillons à se lier aux structures et personnes dont les pratiques sociales à la Belle-de-Mai nous touchent ; dans la logique d’agir là où nous vivons, nous proposons de les soutenir avec nos savoirs-faire pour enrichir leurs actions ou en développer de nouvelles. Cet accompagnement peut se faire directement par nos soins ou bien via des résidences de collectifs de constructeurs-artistes-paysagistes-magiciens… issus de notre réseau de copains!

Par ici pour télécharger le programme en pdf de cette quinzaine.
Le samedi 28 janvier, après-midi, ce sera le temps fort et final de cette ouverture, avec la restitution des deux résidences, une balade urbaine avec Nicolas Mémain, un repas à prix libre et en musique!

Rosa, Modesta et Liberta


Au printemps dernier nous séjournions en Moselle, à Lindre-Basse, dans le cadre du programme de résidence du centre d’art contemporain La Synagogue de Delme. Une saison passée à esquisser un récit visuel, éparse et autonome. Une histoire libre imaginée autour de femmes activistes et magiques. Cet hiver nous proposons à My monkey de revenir sur cette production, douce célébration, à notre manière, du monde occulté.

Rosa, Modesta et Liberta vivent dans l’ombre d’un buisson
My Monkey
111 rue Charles III
54000 Nancy
19 janvier–24 février
Vernissage le jeudi 19 janvier à 18 h 30

Un miel de fleurs de toutes les couleurs (récolte de printemps du Rucher du haras d’Annecy)



Dans la suite logique et sucrée de notre travail de palissade graphique pour le Rucher du haras d’Annecy, nous avons dessiné les étiquettes pour la mise en pot du miel de printemps. Quels bons souvenirs que la soirée publique où nous avions commencé l’extraction de ce miel et, aujourd’hui, de jolis petits pots pour fêter comme il se doit ce précieux liquide.
Pour acquérir un pot, le plus simple est de passer directement au Rucher (ou de leur glisser un mail à lerucherduharas@gmail.com ou par facebook?)

X-Ville de Jordi Colomer + Boulots pour l’espace public de Formes Vives, rdv mercredi 15 juin, 19h au Point Commun (Cran Gevrier)

Ce soir, à Cran Gevrier, au Point Commun, espace d’art contemporain, les copains de l’atelier Et Si actuellement en résidence là-bas m’invite avec l’équipe du Rucher du Haras pour une soirée projection et discussion. Autour du film X-Ville de Jordi Colomer (réalisé en 2015 au haras d’Annecy avec feu Jardin Fabrique et l’ESAAA) et du travail de Formes Vives liées à l’espace public, ça va causer utopies, pratiques collectives, Yona Friedman, années 70 vs génération 2000…

lire et/ou regarder la suite

Fin de résidence — ouverture d'atelier



Voilà, la résidence à Lindre-Basse (CAC Synagogue de Delme) touche à sa fin et comme le veut la coutume, on ouvre les portes de l'atelier pour présenter des choses réalisées durant ces quelques mois. C'est donc mercredi prochain, le 1er juin, à l'atelier de Lindre-Basse (10b rue des cigognes), à partir de 18h30, autour d'un pot bien entendu.

lire et/ou regarder la suite

Expo Formes Vives à Brest



Alors que les gars sont en workshop à Nancy, je prépare une petite rétrospective de travaux Formes Vives dans un chouette lieu associatif à Brest : Kuuutch.
Vernissage vendredi 11 à partir de 18h30. L'expo court jusqu'au 20 avril. Ouvert à toutes et tous.

lire et/ou regarder la suite

«Égalité mon œil», expo d’affiches féministes



S’ouvre demain, lundi 8 février, une expo d’affiches et d’images dédiées aux droits des femmes, à l’Espace Niemeyer (siège du Parti Communiste français). C’est gratos et ça se terminera le 8 mars (journée internationale des femmes pardi). On a une ou deux images qui y trainent. L’expo a été montée par Valérie Debure, Isabelle Jego, Alex Jordan, Laurent Klajnbaum, Guillaume Lanneau, André Lejarre, Sébastien Marchal et Vanessa Verillon, principalement des graphistes! L'affiche, très sympa, est signée Elsa Maillot.
Plus d’info par ici.

Play, La règle du jeu


Le studio Fotokino nous a fait suivre quelques clichés de leur expo
Play (la règle du jeu). Pour les guignards comme moi qui n'auront pas la chance de s'y rendre, c'est sympathique de découvrir toutefois quelques images (et pour nous d’apprécier la présence du projet de kit graphique pour l'Ensa Limoges). Il y a une ribambelle de boulots de graphisme réunis autour d'un certain plaisir du jeu et c'est jusqu'au 31 janvier à Marseille.


Merci à Vincent pour les photos.

fil rss | fil rss commentaires | fil atom | fil atom commentaires | créé avec dotclear