La dernière conférence de la saison n°1 des Nabuchos


Après Sophie Ricard et Édith Hallauer qui ont évoqué les différentes expériences de l’atelier d’architecture Construire, fondé par Patrick Bouchain et Loïc Julienne, après les architectes Maxime Oger et Philippe Simon qui causèrent adaptation des villes à l'homme, c'est au tour du collectif Formes Vives et du sociologue David-Gabriel Bodinier d'animer une petite conférence publique autour de l'image, la ville et la prise de parole dans les quartiers, prenant part à cette nouvelle saison éduc' pop' et culturelle à Béziers. Une initiative du collectif Nabuchodonosor dont je vous laisse découvrir toutes les activités ici.

Ce sera lundi 2 juin à 19h au théâtre Sortie Ouest
Domaine départemental d’art et de culture de Bayssan
Domaine de Bayssan le Haut
34500 Béziers

(Photo de Nabuchodonosor extraite de leur facebook)

Une interview dans Slanted #25



Un nouveau numéro de la revue allemande Slanted (textes en anglais) vient de paraître. Il est dédié à la scène graphique parisienne. Les 145 premières pages se déroulent comme un panorama visuel hétérogène, rythmé notamment par les travaux d’une sélection d’ateliers franciliens ; les interviews de ces ateliers sont à retrouver en ligne ici.
Nous-mêmes avons été invités à contribuer à la séquence “10x10 — Vive la campagne”, un entretien croisé de 10 ateliers autour de 10 questions, traitant entre autres de notre pratique de graphistes hors de la cacapitale.
On retiendra la réponse des copains GUsto à la question 10 – “Are you happy with your life? Is there something you would like to change?”
“We would like to have a larger garden to plant more vegetables.”
Voltaire touch.



Vous pouvez commander la revue en ligne ou la trouver chez un libraire au rayon graphique bien achalandé.

Biz-Yod, c’est fini.

Triste nouvelle tombée mi-avril. Biz Yod a plié bagage, sans un adieu sans un je t’aime. L’histoire d’un triste et bête couic technique qui coute la vie de ce blog mené depuis 4 ans par Jil Daniel (que l’on connait aussi pour son travail avec feu Le Fabricatoire). Biz Yod c’était une sorte de petit frère du blog Formes Vives, les ponts étaient fréquents même si de notre côté nous avons nettement ralenti le boulot de mise en commun de références et de découvertes. Quand Jil, de son côté, poursuivait inlassablement ce taf de «militant-graphiste» à travers des articles réguliers et personnels. On peut encore en lire des bouts grâce à la WayBackMachine.
Il ne lâche pas l’affaire pour autant, on aura sans doute encore plaisir à le lire dans Strabic et puis nous travaillons actuellement ensemble à donner de l’épaisseur à un boulot qui me tient bien à cœur… de ça, on vous en reparle très vite!



Ain't No Stoppin' Us Now, que ce soit clair!

Soirée Article 11 à Nantes

C’est la fin des haricots (de la version) papier ? Et alors ? C’est pas une raison pour faire la trogne. Ce mercredi, direction Nantes, pour une soirée au café du Cinéma, avec exposition de 11 articles choisis, concerts de Gregaldur, set de DJ Zammix et stand rosé/Article11. Ça se passe au 8 rue des Carmélites, à partir de 20 heures. Venez en nombre pour le grand Requiem dansant. Bim. —> La rédaction.

Dimanche à Nantes


À chaque coin de rue son marché de Noël, nous pareil.
Je tiendrai une petit table ce dimanche pour vendre quelques trucs de nos productions, affiches, fanzines, livres… C'est Grante Ègle qui organise, merci, merci, et il y aura plein d'autres gens sympas. Au plaisir de vous y croiser autour d'un verre de vin chaud.

Jeudi à Chaumont

Hier je déboulai à Chaumont pour le vernissage de l’expo «Œuvres utiles» aux Silos. Sur la route (depuis Mulhouse), j’ai fait un coucou à l’humide citadelle de Belfort, et ce matin j’ai rendu visite à La Passerelle, centre d’accueil avec lequel j’ai mené un petit atelier journal mural il y a un an.

lire et/ou regarder la suite

C'est demain du côté d'Orléans


Formes Vives aux Estiennales 2014



Luce Mondor et Sophie Bourly m’ont invité à participer aux Estiennales 2014. Et comme aucune autre Forme Vive n’était disponible à ces dates pour m’accompagner à Paris, et que je raffole pas des conf en solo, et que le thème de cette année — «le mur», en résonance avec le 25e anniversaire de la chute du Mur de Berlin —, me faisait bêtement penser à mon ami franco-berlinois Léo Favier, ni une ni deux je lui ai proposé de faire une présentation croisée de travaux et d’idées, mais mais mais, rebondissement de la dernière minute, l’imprimeur allemand qui aura la lourde tâche de sortir son Comment tu ne connais pas Grapus? (j’en parlais hier) n’a pas trouvé d’autres disponibilités que le mercredi 26 novembre, jour même de notre discussion… Bref, au final je ferai cette conférence tout seul! Les Estiennales ont lieu mardi et mercredi prochains, et mon oral sera donc mercredi 26 novembre à 14h.
La liste des intervenants est chouette et bien bariolée! L’entrée n’est pas censée être «publique» (réservée aux étudiants d’Estienne), mais il y a sans doute moyen de forcer la porte.

fil rss | fil rss commentaires | fil atom | fil atom commentaires | créé avec dotclear