Deuxième jour, réveil sous un ciel plus couvert. Nous prenons le petit-déjeuner dehors avant de retourner finir la peinture du char et d'attaquer notre 3ème veste puis la 4ème… La découverte d'un four à pain dans le sous-sol de la maison en face de la notre nous motive, nous ferons des pizzas au feu de bois ce soir! À midi nous descendons sur Tarnac à pied, le temps s'est levé et il fait très chaud. Nous retrouvons ou découvrons la cantine et le Magasin général. Il y a une manifestation à la souterraine mais nous n'irons pas. Après-midi peinture et couture. Soirée pizzas au Goutailloux, rejoint par les habitants d'en face. à 21h c'est l'heure de la réunion communale bimensuelle au Magasin général. Ceux qui restent vont se coucher ou continue la soirée dehors. Et déjà des chants montent sous les étoiles.
La nuit est douce encore.



Troisième jour, les roues sont arrivées au Magasin général ce qui rend possible le montage sur un premier char pour tester sa mobilité. Une première série de costumes est prête et c'est sous la chaleur encore, que nous enfilons nos combinaisons pour amener le char sur la route du Goutailloux et s'essayer à une première déambulation, simple, confidentielle et enjouée. Le char est lourd à pousser dans la montagne, nous ne sommes pas encore assez nombreux et c'est dans la descente qu'il faut déraper pour le maintenir. Nous passerons la soirée à Faux-la-Montagne, écouter un concert de Malaya par Bann Gayar et son groupe, en soutient aux migrants, belle ambiance, pluie battante, retour dans le brouillard à la ferme.



Quatrième jour, les chars sont replacés sous les bâches, derrière la menuiserie, dans l'attente de notre prochaine venue, et nous nous concentrons à finir et affiner les kimonos en voile de bâteau, quand d'autres s'affairent au ménage puisque nous repartons le soir-même pour Limoges. Nous déposons Maxime à Eymoutiers qui rentre en auto-stop sur Nantes. Après un déjeuner au Magasin général, nous nous réunissons pour faire le point sur ces quelques journées et en prévision des temps futurs, quelques travailleurs du Goutailloux nous rejoignent pour le café et échangent avec nous, il est question d'ouvrage et d'ornement, de l'École de la Terre et de possibles complicités pour la Fête de la Montagne.



Feu, Foin, École, Buisson, du 15 au 18 mai avec Marion, Madeleine, Raphaël, Maxime, Nicolas, Pia, Alice, Mano, Geoffroy