Travailler en itinérance (de Nantes à Brest)



Après un sympathique jeudi passé à Nantes avec Geoffroy, et pendant que celui-ci filait fêter un anniversaire et que Nicolas poursuivait son chantier Ékoumène, j’ai repris le vélo vendredi matin de Nantes pour rejoindre Brest. Vendredi soir j’étais chez Jil, à Treffléan près de Vannes. Puis le lendemain, j’ai annulé mon étape près de Quimper pour rejoindre plus vite Brest (et y passer le dimanche tranquille), mon objectif était d’attraper un train à Châteaulin, mais en déviant de route à Gourin pour une voie verte jusqu’à Carhaix, puis le Canal de Nantes à Brest… j’ai finalement loupé le train et fini la route en voiture depuis Pont-de-Buis.

lire et/ou regarder la suite

Travailler en itinérance cet automne!

Et c’est parti! Après quelques semaines de préparation (qu'est-ce que j'amène? qu'est-ce qui pourrait me manquer? qu'est-ce qui pèse plus ou moins lourd…), me voilà loin de Marseille pour trois mois! J'avais envie/besoin de faire une petite coupure avec ma ville adorée, de démarrer l’année de manière «originale» (solution anti-train-train), de passer du temps avec Geoffroy et Nicolas, et puis bien sûr trouver du temps pour pédaler. Donc, pour toutes ces raisons, je me suis dis que je pourrais bien passer l’automne sur la latitude Brest – Mulhouse avec vélo et sacoches!
(Le train est aussi permis.)



Après avoir laissé passer un méchant orage matinal, j’ai pu partir de Marseille vendredi midi (le 19) sur le vélo. Dimanche soir (le 28), si tout roule comme prévu, je serai à Brest pour les trois jours de pow-wow Formes Vives!

lire et/ou regarder la suite

En Première Ligne à Ivry

Le week-end prochain, c'est la quatrième édition du festival littéraire En Première Ligne à Ivry. C'est plein de chouettes rencontres avec des auteurs connus (Rancière, samedi) et moins connus, c'est aussi un vide-grenier littéraire (le seul de la galaxie?), des projections, concerts… Et parce que derrière le festival il y a notamment l'équipe de la Scop Envie de lire et que ce sont des copains, nous sommes conviés à la fête.
Je présente le débat avec Régis Léger et Flor de Lis Lopez sur l'histoire affiche cubaine, ce samedi à 18h. Dans le programme on peut lire que : «Régis Léger alias Dugudus ou bien l’inverse fut pour nous d’abord une rumeur, on causait d’un jeunot qui se passionnait pour l’affiche politique, puis un émerveillement, Cuba Grafica, un bouquin, une somme érudite et futée qui n’embaume pas les grandes heures du "cartel" cubain mais veille à questionner filiations et pratiques actuelles. Un fort et beau livre. Et Régis est en compagnie de choix, Flor de Lis Lopez, son ex-enseignante à l'école de design de La Havane, grande historienne du graphisme cubain.» J'ajoute que Cuba Grafica est sorti aux Éditions L'échappée.
Après il y aura le choix, aller danser au son d'André Minvielle devant le théâtre d'Ivry (gratuit à 21h), ou rejoindre la fête de sortie du premier numéro de Jef Klak au Monte-en-l'air.

Interzones Playground



Lorsqu'on a découvert le travail de ce groupe (constitué entre autre de Valentin Barry, Antoine Lambin, Alban-Paul Valmary), il y a déjà quelques mois, on s'était promis d'en causer très vite sur le blog.
Ils n'étaient alors qu'au commencement d'une aventure qui s'annonçait grandiose à voir la brève présentation sur leur site: Interzones Playgrounds est un projet artistique qui prendra place en Grèce, fruit de rencontres entre des collectifs artistiques et activistes et des interventions in-situ sur des panneaux billboards abandonnés.
On attendait d'en voir quelques images pour vous en parler.
Les jours ont filé, et eux ont cheminé.
Retombé dernièrement sur leur blog, abondant d'histoires graphiques et politiques, je me suis dit qu'il ne fallait pas perdre de temps...

Valentin Barry, François Daillant, Antoine Lambin, Omick et Alban-Paul Valmary sillonnent depuis l'automne 2013 la Grèce, pays qui subit d'importants bouleversements sociaux suite à la crise économique.
Touchés par les nombreuses initiatives communes qui ont permis aux grecs de résister et de lutter en imaginant d'autres façons de vivre dignement, ils sont partis dans l'optique de rencontrer des collectifs locaux afin d'envisager des alternatives à la production et à la mise en partage de signes émergents de cette histoire. Ils ont emmené avec eux tout un attirail d'outils pour écrire et dessiner en très très grand notamment sur les immenses panneaux billboard, laissés vacants à la lisière des villes et des routes en désirant «penser chaque nouvelle construction comme un réceptacle qui pourrait recueillir les formes d'expression reflétant plusieurs degrés de réalité factuelle ou fictionnelle»







interzones-playground.net

Compil Zammix de septembre ’14



Coucou les gogos, v’là quelques chansons pour allumer la mèche et repartir de plus belle. J’attends un nouveau wolkmane (le précédent a goûté la machine à laver) pour écouter ça on the road et je fignole les préparatifs pour une virée de quelques mois au nord, avec vélo et ordinateur portatif, sacoches pleines de vêtements chauds et imperméables et je vais m’arranger aussi pour que mon matos de mix me suive histoire de faire frétiller l’automne comme il se doit, avec quelques soirées où les semelles fondent et les t-shirts se trempent, j’ai pas trop de problème avec la transpiration mais surtout j’aime carrément voir une poignée de jeunes fêlés suer ensemble en se tortillant sur des sons électriques. Pour ceux-là et les autres…
Zammix 1409 – Rentrée féroce

Avec Zippyshare, comme sur les sites du même genre, si vous n’avez pas encore eu la bonne idée d’installer ce super bloqueur de pub, alors vous allez trouver la visite un peu relou. Si vous souhaitez récupérer de vieilles compils maintenant plus disponibles au téléchargement, suffit de faire signe.

Ni propriétaire, ni locataire


Depuis 2007, ça trottait dans la tête de certains, à Brest et ailleurs puisque j'étais encore sur Paris et aux Arts décos. Un habitat collectif, non-spéculatif, en autopromotion et au centre-ville de Brest. En avril, le chantier a commencé après maintes péripéties, et depuis il avance à un rythme soutenu.
Ce mois d'août fut le temps d'un chantier participatif pour monter les cloisons intérieures de 5 appartements. On est plutôt content du travail accompli même si il reste pas mal de boulot: peindre, poncer, enduire, faire les sols…
Il reste un appartement entier à faire, on profitera de la venue à Brest de Formes Vives au complet début octobre pour s'y mettre.


Pour suivre l'avancée du chantier et appréhender mieux de quoi il retourne, il y a le site d'Ékoumène régulièrement mis à jour.

Jean Jaurès à Saint-Denis

«Il n'y a qu'un moyen d'abolir la guerre entre les peuples, c'est abolir la guerre économique». Le 31 juillet 1914, il y a cent ans jour pour jour, Jean Jaurès était assassiné par un nationaliste. Nous avons réalisé la bâche commémorative accrochée sur la mairie de Saint-Denis.

Article11, le dix-septième!



Hop hop hop, à la bourre, puisque déjà en kiosque depuis une petite quinzaine, je vous présente le nouveau numéro d’Article11. Il devait en principe sortir début août pour faire trois mois depuis le précédent, mais avec les vacances, on a décidé de le sortir un peu plus tôt. Vous apprécierez que les coquilles sont nettement moins nombreuses que dans le précédent, ce bouclage s’est déroulé de manière plus «normale»!
Enfin tout ça on s’en fout un peu, ce que retiendront sans doute nos fidèles lecteurs et supporters invétérés, c’est qu’Article11 papier c’est bientôt fini. On arrêtera au n°19. Après bientôt quatre ans, on a décidé de s’en aller tant qu’on a encore un peu de jus, plutôt que de finir dingues-épuisés-rabougris et de transformer cette heureuse aventure en supplice à rallonge. On fera autre chose, c’est pas grave.
Tout ça est raconté par les copains rédacteurs ici.

lire et/ou regarder la suite

fil rss | fil rss commentaires | fil atom | fil atom commentaires | créé avec dotclear